Annonces

Cérémonie d’indemnisation des personnes affectées par les travaux de réhabilitation de la piste Centrale du ranch de Nazinga

Le Mercredi 05 Juillet 2017 s’est déroulée à Waleme village situé dans la commune rurale de Guiaro (province du Nahouri), la cérémonie de remise des indemnités aux personnes affectées par les travaux de réhabilitation de la piste centrale du ranch de gibier de Nazinga. Elle a été présidée par Madame Séraphine SAWADOGO/KABORE, Coordonnatrice Nationale du Projet d’Amélioration de la Productivité agricole et de la Sécurité Alimentaire (PAPSA).

C’était en présence de Monsieur Eric ZIBORO 1er Adjoint du Maire de Guiaro, de Monsieur Grégoire BAZIE Directeur Provinciale de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique du Nahouri, de Monsieur Urbain BELEMSOBGO Point Focal PAPSA au niveau du Ministère de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique (MECCV), de Monsieur Apitié NEBIE Chef de village de Waleme accompagné de ses notables et des habitants du village venus pour la circonstance.

img1
Cette cérémonie rentre dans le cadre des activités du PAPSA dans le volet environnement, portant sur la protection et l’aménagement des ressources naturelles dans sept aires protégées dont le Ranch de gibier de Nazinga. Cette entité touristique avait connu une régression de l’affluence des visiteurs à cause du mauvais état de la piste qui rendait l’accès difficile aux touristes.
Afin de rendre le Ranch accessible en toutes saisons et favoriser le développement du tourisme, le PAPSA a apporté un appui financier pour la réhabilitation de la piste Centrale sur une distance de quarante-deux Kilomètres (42 km). Au cours de la réalisation des travaux, des dommages involontaires ont provoqué des pertes de biens ou des limitations à accès aux biens pour certains habitants du village de Waleme, riverain du Ranch.

img2

Sur les quarante-deux (42) km parcourus par la piste, une dizaine (10) d’habitants ont été affectés par les travaux.
En vue donc, de respecter les règles de sauvegardes environnementales et sociales de la Banque mondiale et des dispositions légales nationales liées à la mise en œuvre des activités du projet qui préconisent une indemnisation juste et équitable des personnes ou collectivités locales affectées par les travaux, le PAPSA s’est engagé à indemniser les personnes affectées. Le coût total des indemnisations s’élève à un million huit cent quatre-vingt-huit mille cent quarante-cinq (1 888 145) francs CFA.
A l’ouverture de la cérémonie, Monsieur Eric ZIBORO 1er adjoint du maire de Guiaro a pris la parole pour souhaiter la bienvenue à la mission et exprimer toute la reconnaissance de la commune pour l’appui apporté par le PAPSA à ses concitoyens. « La réhabilitation de la piste a facilité la communication entre les différents villages et le ranch. Désormais les habitants se déplacent facilement pour mener leurs activités sans problème » a-t-il ajouté. Il a au nom du Maire de Guiaro remercié la Banque mondiale qui, à travers le PAPSA, apporte des appuis multiples au ranch de Nazinga et à la population riveraine. Il a cependant émis des doléances qui concernent la réhabilitation de deux autres pistes qui relient des villages environnants et sollicité par la même occasion un forage pour pallier au besoin d’eau potable qui se pose dans cette zone.
Monsieur Apitié NEBIE Chef de village de Waleme pour sa part, a aussi remercié le PAPSA et les services de l’Environnement tout en exprimant la satisfaction de tout le village pour la bonne collaboration et la bonne démarche adoptée qui a abouti au consensus trouvé pour les indemnisations des personnes affectées par les travaux de la réhabilitation de la piste. Il a par la suite souhaité une bonne rencontre aux participants et un bon retour à la mission.
Quant à Madame Séraphine SAWADOGO/KABORE, Coordonnatrice Nationale du PAPSA, elle a tout d’abord remercié les participants au nom de toute l’équipe de la mission pour l’accueil chaleureux qui leur a été réservé. Elle a ensuite rassuré le représentant de l’autorité communale que les doléances ont été notées et seront transmises au plus haut niveau afin de trouver des solutions idoines à leurs sollicitations.
Dans ses propos, Madame SAWADOGO a aussi rappelé l’objet de la rencontre tout en faisant ressortir l’objectif de développement du PAPSA. Selon elle, « l’aménagement de cette piste rentre dans le cadre de faciliter l’accès au ranch pour développer l’écotourisme et permettre aux communautés de tirer un grand profit des ressources naturelles dont il regorge ».
Elle a par ailleurs remercié l’ensemble de la population riveraine du ranch pour leur dévouement et le consensus établi qui ont permis de trouver une entente pour le dédommagement des personnes affectées. Avant de conclure, Madame la Coordonnatrice Nationale du PAPSA a souhaité une bonne campagne agricole à tous les habitants de Walème.

img3
Le dernier point de la rencontre a concerné la remise des fonds aux personnes affectées. La cérémonie s’est achevée avec une prestation musicale du terroir accompagnée de pas de danses traditionnelles qui ont marqué le côté festive de la journée et traduit par ses gestes, toute la joie qui a animé les habitants de Walème.

AGENDA

 

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

PARTENAIRES

WEBMAIL