Annonces

Journée des légumes: Le village de Koumbané à l’honneur

Le   village de Koumbané situé à 30 km de Ouahigouya dans la commune de Namissiguima a accueilli le lundi 19 février 2018, la célébration de la Journée des Légumineuses.  La cérémonie d’ouverture a été présidée par son Excellence Monsieur Roch Mark Christian KABORE, Président du Faso qui avait à ses côtés Monsieur José Graziano Da Silva, Directeur Général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’Agriculture (FAO), Monsieur Huseyin Arslan, Président de la Confédération mondiale des Légumineuses (GPC),

des autorités coutumières et administratives de la Région ainsi que plusieurs personnalités du Gouvernement et des organisations paysannes.

 img1 artilce legumineuse 2018

Après Kongoussi en Février 2017 qui a abrité la cérémonie de clôture de l’année internationale des légumineuses, c’est le village de Koumbané qui a accueilli cette année la célébration de la journée des légumineuses. C’était sous le thème : « promouvoir les légumineuses pour la création d’emplois au profit des jeunes et des femmes et l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle ». La cérémonie d’ouverture a été marquée par une série d’interventions dont celles du Maire de NAMISSIGUIMA, du Président du Bureau National des Chambres Régionales d’Agriculture, du Président de la Confédération mondiale des Légumineuses, du Directeur général de la FAO et du Ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques.

Dans son discours, Monsieur Adama Kabaré BELEM maire de NAMISSIGUIMA a d’abord souhaité la bienvenue aux autorités avant de traduire toute sa gratitude au Président du Faso et à la FAO pour avoir choisi sa commune pour abriter cette célébration des légumineuses. Il s’est ensuite réjoui de la forte mobilisation de sa population et des communes environnantes pour la circonstance.

Pour Monsieur Moussa KONE Président du Bureau National des Chambres Régionales d’Agriculture, la célébration de cette journée constitue un tremplin pour une meilleure valorisation des légumineuses dans notre Pays. Pour cela, le président des chambres d’Agriculture a invité la population à la culture des légumineuses qui selon lui ont plusieurs avantages en termes d’alimentation, de fertilisation des sols et de lutte contre les effets du changement climatique.

Quant aux deux hôtes du jour, Monsieur José Graziano Da Silva, DG de la FAO et Monsieur Huseyin Arslan, président du GPC, ils ont salué la contribution immense du Burkina Faso à la promotion des légumineuses au niveau mondial et même national dû à l’engagement du Président du Faso. C’est ce qui lui a d’ailleurs valu cette distinction honorifique à lui et à son épouse a indiqué le DG de la FAO.

Monsieur Jacob OUEDRAOGO, Ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques (MAAH) en prononçant le discours du Gouvernement, il a traduit l’objectif de cette célébration qui selon lui, vise à l’atteinte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et la création d’emplois au profit de la population en particulier les femmes et les jeunes. A cette occasion, le Ministre de l’Agriculture prône le renforcement des actions de promotion des légumineuses. Il a également indiqué que « La culture des légumineuses est pratiquée par plus de 69% des ménages agricoles ruraux et près de 46,5% des femmes du secteur y tirent une grande partie de leurs revenus ». En termes de retombées économiques « les actions de promotion des légumineuses injectent ainsi dans l’économie burkinabè cent quarante-cinq (145) milliards de Francs CFA soit plus de deux cent soixante-quatorze (274) millions de dollar US » a affirmé le Ministre du MAAH.

Pour la campagne 2018- 2019, le Ministre a annoncé une production prévisionnelle d’environ 762 328 tonnes de niébé, 62 588 tonnes de voandzou de 537 744 tonnes d’arachides.

Après la cérémonie d’ouverture, les autorités ont d’abord visité des parcelles de productions de légumineuses de saison sèche avant de procéder à la visite des stands d’exposition.  A cette occasion, un lot de documents du PAPSA a été remis au Président du Faso et au DG de la FAO.

Le projet d’Amélioration de la Productivité Agricole et de la Sécurité (PAPSA) a pris part à cette journée à travers le Point Focal en charge des activités agricoles au niveau de MAAH avec l’animation d’un stand d’exposition. Pour ce qui concerne la mise en œuvre de cette activité entrant dans le cadre de la production des légumineuses, les actions du projet sont réalisées à travers les Directions Régionales d’Agricultures en appui à la conservation et à la réduction des pertes post-récoltes. S’agissant de la production, le PAPSA a permis la diffusion des technologies telles la microdose, l’utilisation de semence améliorée, la fertilisation et des traitement phytosanitaire entre 2012 et 2013. Il en ait également du renforcement de capacité des producteurs à travers les parcelles de démonstrations, la réalisation des fosses fumières et l’aménagement des sites antiérosifs.

Dans les activités de conservation, près de 410.000 sacs à triple fond ont été mis à la disposition des producteurs individuels, en groupement ou en union entre 2012 et 2016 pour une valeur de 309.965.940 FCFA. Cela a contribué à améliorer la qualité du niébé d’où l’amélioration de sa compétitivité sur le marché.

En ce qui concerne la commercialisation des légumineuses et des céréales en général, le projet a développé avec la Direction Générale de la Production et de l’Economie Rurale (DGPER) une plateforme appelé SIMA pour instituer une mise en relation des producteurs avec les acheteurs. A cela il faut ajouter les Coopératives de commercialisation de céréales (CCC) dont on compte une vingtaine installée dans la région du Nord.

AGENDA

 

Juillet 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

PARTENAIRES

WEBMAIL