Annonces

La Coordonnatrice Nationale du PAPSA en visite de travail chez ses partenaires des Régions.

La Coordonnatrice Nationale du Projet d’Amélioration de la Productivité agricole et de la Sécurité Alimentaire (PAPSA) Dr SAWADOGO/KABORE Séraphine a entamé une visite de travail auprès de ses partenaires des Régions depuis le Lundi 26 Février 2018. Cette série de rencontres initiée par la première responsable du PAPSA s’inscrit dans le cadre d’une prise de contact officiel avec

les partenaires de mise en œuvre des activités du projet dans les régions ; et d’échanges sur le contenu du Plan de Travail et budget Annuel (PTBA) 2018 et les protocoles de travail pour une meilleure opérationnalisation. Au cours de cette tournée, elle était accompagnée des spécialistes de la Coordination nationale, des Points Focaux PAPSA au sein des Ministères en Charge des Ressources Animales, de l’Environnement, de l’Eau et Aménagements Hydrauliques, de l’Agriculture et du Bureau National des Chambres d’Agricultures.

 img visite cn region1

La coordonnatrice Nationale du PAPSA a entrepris des sorties terrain dans les différentes zones d’intervention du projet dans le cadre d’une prise de contact officiel avec les partenaires et d’échanges sur le contenu du PTBA 2018 et des protocoles 2018 pour une meilleure opérationnalisation des activités du projet.

A KAYA dans la région de Centre Nord, la prise de contact et les échanges ont réuni les Directeurs Régionaux du développement rural des régions du Centre, du Plateau Centrale, du sahel et du Centre-Nord ainsi que les Présidents des Chambres Régionales d’Agricultures au niveau de ces régions. Quant à la rencontre de Tenkodogo, elle a réuni les Directeurs Régionaux de l’Agriculture, des Ressources Animales, de l’Environnement, de l’Eau ainsi que les Chambres Régionales d’Agriculture des Régions du Centre-Sud, de l’Est et du Centre Est.

Au menu des échanges, il a été question des grandes conclusions de la revue à mi-parcours du projet intervenue en Juillet 2017, l’évaluation des protocoles de travail 2017, les difficultés de mise en œuvre de certaines activités spécifiques telles l’embouche bovine et ovine, les aménagements des périmètres irrigués, la pisciculture, la problématique du recouvrement des fonds de roulement au niveau des bas-fonds rizicole et la réhabilitation des plateformes multifonctionnelles. A l’issue des discussions, un certain nombre de dispositions ont été envisagées pour remédier aux différents problèmes évoqués.

A Tenkodogo, après la rencontre avec les partenaires, la mission a effectué une visite des réalisations du Projet sur deux sites. Elle s’est d’abord déportée à TORLA un village situé à une trentaine de kilomètres de Tenkodogo. Dans ce village, l’équipe a rencontré la coopérative « Ko Banka » qui pratique l’activité du warrantage. Au nombre de 28 femmes et 48 hommes, cette coopérative a reçu l’appui du PAPSA en renforcement de capacité et une facilitation pour l’octroi de micro-crédits pour exercer le warrantage de leurs produits agricoles après les récoltes. Les différentes spéculations stockées concernent le maïs, l’arachide, le petit mil, le riz et le niébé. Avec cette activité, les femmes arrivent à s’octroyer des micros crédits avec lesquels elle exercent le petit commerce pendant la saison sèche. Ce groupement a bénéficié d’un magasin de warrantage et un air de séchage qui est en cours de construction.

 img visite cn region2

Après le magasin de warrantage, la visite des réalisations s’est poursuivie au niveau du village de WEGEDO situé à une dizaine de kilomètres de Tenkodogo chez un bénéficiaire du PAPSA du nom de Monsieur MINOUGOU François qui pratique l’embouche bovine. La mission a échangé avec le bénéficiaire sur la pratique de son activité et des revenus qu’il a pu engranger. La visite a pris fin chez Madame ZIGANI Lydie du quartier de NABRETENGA qui est aussi l’une des bénéficiaires du PAPSA dans la pratique de l’embouche ovine.

 img visite cn region3

L’embouche bovine et ovine est une activité de production animale qui est promue par le PAPSA à travers les directions régionales des ressources animales et halieutiques. Elle est menée dans les régions du Centre-Est, du Centre-Sud et le Sahel. Depuis 2016, 507 promoteurs ont été appuyés par le projet dans ces trois régions et le suivi des activités a fait ressortir 865 bovins engraissés et 340 vendus. Quant aux ovins, 1 595 ovins ont été engraissés et 836 vendus. Pour ce qui concerne le warrantage c’est une activité conduite par les Directions Régionales de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques. Grâce à l’appui du PAPSA, environ 320 organisations paysannes (OP) conduisent cette activité dans 09 régions du Pays. La série de visite entamée par la Coordonnatrice Nationale du PAPSA se poursuivra également dans les régions de Cascades et de la Boucle du Mouhoun dans les prochains jours à venir.

AGENDA

 

Août 2018
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

PARTENAIRES

WEBMAIL