Annonces

Mot du point focal Agriculture

 

 

Améliorer la capacité des petits producteurs à accroître les productions vivrières et à assurer une plus grande disponibilité de ces produits sur les marchés toute l’année, tel est le noble objectif de développement assigné au Projet d’Amélioration de la Productivité Agricole et de la Sécurité Alimentaire (PAPSA), développé en réponse aux émeutes de la faim, consécutives à la crise alimentaire de 2008 au Burkina Faso.

Projet multi-acteurs, à envergure nationale, le PAPSA est porté par le Ministère de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques en collaboration avec le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques, de l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique.

Il s’exécute à travers trois composantes que sont :

(1)  Amélioration de la production vivrière;

(2) Amélioration de la disponibilité des produits alimentaires;

(3) Développement institutionnel et renforcement des capacités.

Les activités du sous -secteur de l’agriculture dont le point focal a la charge de faciliter leur  mise en œuvre et  la supervision  se résume aux aspects suivants :

-          amélioration de la production agricole : aménagement de bas- fonds, confection des fosses fumières, réalisation des SAE ; mise à la disposition des producteurs d’intrants agricoles (semences, bouture, UREE, NPK)

-          amélioration de la disponibilité des produits alimentaires : développement et mise en place des activités de warrantage des produits agricoles et des Coopératives de Commercialisation de Céréales à travers la construction des magasins et de leurs équipements;

-          Valorisation des productions agricoles : appui à la mise en place des Unités de transformation de manioc et des plates formes multifonctionnelles ;

-          renforcement des capacités des acteurs : formation des agents, des producteurs, des acteurs publics et privés sur des thématiques diverses en rapport avec la problématique de la production agricole et de la sécurité alimentaire.

La mise en œuvre des activités du sous -secteur agricole s’exécute à travers des protocoles de collaboration signés avec les Directions centrales et Régionales de l’Agriculture  ainsi que les Chambres Régionales d’Agriculture.

Loin pour moi de faire un bilan des activités réalisées au titre de l’année de 2015, on peut néanmoins mentionner :

-          l’acquisition d’intrants agricoles à hauteur de 98,58% pour les semences de céréales, 64,51% pour les boutures de tubercules et racines ; NPK et Urée: 66,73% ;

-          330 lots de petit matériel de chantier pour la mise en œuvre des travaux communautaires (aménagements de bas-fonds, SAE, fosses fumières) ;

-          1619,98 ha de superficies aménagées (98,29% )sur l’ensemble du payset un rendement moyen de 3t/ha de paddy.

La mise en valeur de ces aménagements a permis une production de riz paddy de 13 486,68 tonnes.

Au titre des CES/DRS, 3 077,05 ha de SAEet 2 106 fosses fumières ont été réalisés.

L’année 2015 a également connu l’opérationnalisation de la plate-forme de services SIMA, la mise en place de 98 systèmes de warrantage, et de 50 nouvelles coopératives de commercialisation des céréales.

Pour l’année 2016 le PAPSA poursuivra la mise en œuvre des activités d’aménagement (2735 ha), de SAE (3000 ha), de Fosses Fumières (4000) ainsi que d’autres activités contribuant à l’atteinte des objectifs du projet.

Ainsi, le site WEB du PAPSA qui est un outil d’information et de communication nous permet de rendre visible l’intervention du PAPSA et en retour, recevoir les suggestions à même de le rendre plus attrayant.

C’est le lieu pour moi de témoigner ma reconnaissance à l’ensemble des acteurs impliqués pour leur engagement et les efforts consentis dans la conduite des activités au cours des années écoulées, et leur ferme volonté de poursuivre celles des années à venir.

Aux Directeurs centraux, Régionaux, Provinciaux et leurs cadres impliqués dans la mise en œuvre des activités du PAPSA, je réitère ma disponibilité à œuvrer toujours avec leur collaboration pour l’atteinte des objectifs qui nous sont assignés.

Ma reconnaissance va également à la CN-PAPSA pour le dynamisme affiché dans la conduite des activités.

Au Ministère en charge de l’Agriculture pour son orientation inestimable à la recherche de meilleures performances au sein du PAPSA.

Plein succès au PAPSA pour les efforts déployés en vue d’améliorer les conditions de vie des populations rurales pour une forte résilience et une meilleure adaptation aux changements climatiques.

Je vous remercie

P. IGNACE OUEDRAOGO

Chevalier de l’Ordre National

Point Focal MAAH, chargé de l’Agriculture

 

AGENDA

 

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

PARTENAIRES

WEBMAIL