Annonces

Mot point focal Eau et Aménagement

PF EABonjour à toutes et à tous, et bienvenue sur notre site web d’informations numérique, le site web du Projet d’Amélioration de la Productivité Agricole et de la Sécurité Alimentaire (PAPSA)

Le PAPSA financé par la banque Mondiale depuis 2010, a bénéficié d’un fonds additionnel en Juillet 2014 pour une durée de 04 ans. Ce financement additionnel accorde 20% de son budget à l’irrigation et au drainage pour prendre en compte les aspects important de la gestion intégrée de l’eau, d’où la création du point focal Eau et aménagements pour renforcer l’équipe d’exécution du projet.

Le PAPSA met l’accent sur l’implication du secteur privé et des communautés locales dans la mise en œuvre, le développement et la gestion de l’eau en fournissant un appui spécial pour la mise en place des comités d’irrigants et des comités locaux des usagers de l’eau, y compris les producteurs qui pratiquent l’irrigation et d’autres parties prenantes impliquées dans la gestion des ressources en eau et l’entretien des infrastructures/équipements.

L’eau étant une ressource indispensable à la vie et aux activités humaines, c’est une ressource naturelle limitée, fragile et irremplaçable, qu’il faudrait réunir des techniques et les approches conséquentes pour promouvoir son usage de façon intégrée à notre environnement social.

Le Burkina Faso, pays sahélien, doit relever plusieurs défis y relatifs et qui affectent la sécurité alimentaire, la santé des êtres humains, le développement économique et sociale et la durabilité des écosystèmes sahéliens.

Dans la dynamique de relever les défis relatifs à la question de l’eau, notre pays, le Burkina Faso a adopté en sa séance du 1er Juillet 1998, un document de politiques et stratégies national en matière d’eau dans l’objectif de contribuer au développement durable en apportant des solutions appropriées aux problèmes liés à l’eau afin que celle-ci ne devienne pas un facteur limitant au développement socio-économique. Cette politique s’appuie sur des principes de bonne gestion reconnue au niveau international pour atteindre ces objectifs. Elle est suivie de l’adoption le 8 février 2001 de la loi d’orientation relative à la gestion de l’eau.

A ceci, il faut également ajouter les textes d’application sur la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE).

Toutes ses dispositions déployées sont intégrées dans le Programme National du Secteur Rural et de la SCADD (stratégie de croissance accélérée pour un développement durable).

L‘objectif de développement du PAPSA est « d’améliorer la capacité des petits producteurs à accroître les productions vivrières et à assurer une plus grande disponibilité de ces produits sur le marché toute l’année.  Ainsi, l’opérationnalisation de cette politique Nationale de l’eau dans les activités du PAPSA se traduit à travers la mise en œuvre des actions d’aménagements hydro agricoles pour lesquels il est prévu une meilleure planification pour réduire les coûts d’exploitation et pour optimiser l’utilisation de l’eau. Il portera également sur l’application des nouveaux cahiers de charges, en particulier sur la sécurisation socio- foncière des terres des sites des périmètres à aménager.

Avec le financement additionnel du GAFSP d’un montant de 540 millions de francs CFA, le PAPSA compte mené des études détaillées des travaux de réhabilitations et d’aménagements de 2500 ha de périmètres irrigués autour de 39 retenus d’eau identifiées, concentrées dans trois régions du Pays à savoir le Centre-Est, le Centre-Sud et le Sahel. Pour ce faire, les actions sont déjà engagées pour l’atteinte des résultats meilleurs.

Pour chaque activité, un accent particulier est mis sur l’implication des communautés locales dans la mise en œuvre, pour garantir la durabilité et la gestion de l'eau.

Je formule à travers ce message, mes remerciements aux autorités des différents ministères, et les partenaires techniques et Financiers qui font de l’accès à l’eau une priorité et aussi aux autres acteurs qui contribuent chacun à sa manière, au développement du monde rural. 

Je profite interpeller tout un chacun, face à ce contexte de changement climatique, à s’impliquer davantage dans la mobilisation et la gestion de l’eau pour que la terre soit un milieu de vie de plus en plus viable pour les générations présentes et futures.

Que Dieu nous accompagne dans toutes nos actions et nous donne la force de réussir nos missions afin que la sécurité alimentaire soit une réalité  au Burkina Faso!

Je vous souhaite une bonne navigation.

Rokiatou TRAORE/ CARABIRI

Ingénieur du Génie Rural

Point Focal Eau et Aménagements hydro-agricole/PAPSA

AGENDA

 

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

PARTENAIRES

WEBMAIL