Annonces

Mot point focal MRA

La mise en œuvre des activités du projet au niveau du Ministère des Ressources Animales (MRA) est basée sur le principe de l’approche participative (faire-faire).

Dans le cadre de l’appui apporté par le Projet d’Amélioration de la Productivité Agricole et de la Sécurité Alimentaire, le Ministère des Ressources Animales et plus particulièrement ses structures en charge de la filière volaille (Centre de Promotion de l’Aviculture Villageoise : CPAVI), de la filière porcine (Direction Générale des Productions Animales : DGPA) et de la filière lait (Centre National de Multiplication des Animaux Performants : CMAP). La Direction Générale des Etudes et des Statistiques Sectorielles (DGESS) et les Directions Régionales des Ressources Animales (DRRA) contribuent  depuis le démarrage du projet à la mise en œuvre effective des activités sur le terrain.

L’exécution des activités du sous-secteur se fait par des protocoles de collaboration avec le Président de la Chambre Nationale d’Agriculture (CNA) et le président de la Chambre Régionale d’Agriculture (CRA) concernée pour la mise en œuvre des activités. Les CRA assurent l’appui conseil auprès des groupements de producteurs ou producteurs individuels bénéficiaires. Egalement des protocoles sont signés avec les directions centrales et déconcentrés du MRA impliquées dans la mise en œuvre du projet et suivent l’exécution desdites activités.

D’importants résultats ont été atteints depuis le début du projet en 2010. Dans la filière volaille, les principaux acquis ont concerné la construction de 459 poulaillers de démonstration, la vaccination cumulée de plus 25 millions de têtes de volaille, l’accroissement du taux de couverture vaccinale nationale de 15% à 52%  et la réduction du taux de mortalité jeune à environ 25% dans les élevages ciblés. En ce qui concerne la filière porcine, 160 porcheries ont été construites dans les régions du Centre-Ouest et du Sud-Ouest dont les femmes sont les principales bénéficiaires (75%). Enfin, dans la filière lait, plus de 5000 vaches laitières ont été inséminées, la cession à prix subventionné de 83 broyeurs multifonctionnels distribués, de 3 125 tonnes de sous-produits agro-industriels distribués, de 350 kits fourragers distribués ; 10 centres de collectes de laits construits et une quantité cumulée de lait collecté de plus de 8 492 262 litres.

Le PTBA 2015 se fera sur les mêmes principes de travail que les années antérieures en mettant l’accent sur la vulgarisation à grande échelle de 1500 unités de démonstration (poulaillers et porcheries) et l’insémination de 3 000 vaches laitières autours des centres de collecte de lait. De plus l’appui conseil auprès des producteurs sera renforcé. Vingt nouveaux centres de collectes seront mis en place pour améliorer et accroitre les quantités de lait collecté destiné à la transformation. Des intrants (vaccins et déparasitants :) seront acquis pour lutter contre la maladie de New Castle dans les élevages. Des appuis en aliments bétail (75 tonnes) et en équipements (de production de fourrage seront subventionnés au profit des producteurs. De nouveaux Vaccinateurs Volontaires Villageois et d’inséminateurs privés seront formés.

L’innovation majeure en 2015 est la prise en compte de la filière bétail viande qui consistera à développer l’embouche bovine et ovine autour de 50 plans d’eau dans les régions du Centre-Sud, du Centre-Est et du sahel afin d’en faire de mini pôles de croissance avec le développement d’activités agricoles, maraichères et piscicoles.

Toutes ces actions devraient permettre d’améliorer les revenus des petits éleveurs en général et plus particulièrement des femmes et des jeunes.

Madame Nathalie KABORE

Point Focal/PAPSA/MRA

   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

AGENDA

 

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

PARTENAIRES

WEBMAIL