Annonces

Présentation

BREVE PRESENTATION DU PAPSA (financement additionnel)

Titre du projet

Projet d’Amélioration de la Productivité agricole et de la Sécurité Alimentaire (PAPSA)

Financement additionnel

Objectifs

«Améliorer la capacité des petits producteurs à accroître les productions vivrières et à assurer une plus grande disponibilité de ces produits sur le marché toute l’année »

Pour y parvenir, le Projet se propose de mener des actions visant l’accroissement des produits agro-sylvo-pastoraux et halieutiques ciblés au bénéfice de petits producteurs vivriers des quatre sous-secteurs des productions agricoles et eau, animales et forestières 

Résultats attendus

Les résultats finaux attendus de la mise en œuvre du PAPSA se résument comme suit :

-          au moins 750 000 bénéficiaires directs touchés par le projet dont 40% de femmes et 10% de jeunes ;

-          au moins 540 tonnes de poissons produits dans les zones ciblées ;

-          au moins 5 742 229 tonnes de productions vivrières sont atteintes dans la zone du projet dont: 1 361 938 tonnes de maïs, 297 504 tonnes de riz, 2 115 861 tonnes de sorgho, 1 267 470 tonnes de mil, 649 356 tonnes de niébé, 21 900 tonnes d'oignon, 28 200 tonnes de tomate ;

-          au moins 10 000 tonnes de produits agricoles sont stockés par les producteurs dans le système de warrantage ;

-          au moins 3 500 000 litres de lait sont collectées dans les UTL.

N° Accord de Don IDA

N° Don GAFSP            

H 974-BF du 01 Juillet 2014

TF 017447 du 01 Juillet 2014

N°PIP PM.
Catégorie Catégorie A
Tutelle technique Ministère de l’Agriculture des Ressources Hydrauliques de l’Assainissement et de la Sécurité Alimentaire (MARHASA)
Tutelle financière Ministère de l’Economie et des Finances (MEF).
Maitrise d’ouvrage

-   Ministère de l’Agriculture des Ressources Hydrauliques de l’Assainissement et de la Sécurité Alimentaire (sous-secteur agriculture et eau).

-   Ministère des Ressources Animales (sous-secteur élevage).

-   Ministère de l’Environnement et des Ressources Halieutiques (sous-secteur environnement et pêche).

Maitrise d’ouvrage déléguée Chambre Nationale d’Agriculture pour l’appui/conseil aux producteurs à la base dans les sous-secteurs de l’agriculture et de l’élevage.
Structures d’exécution

-   Services techniques centraux et déconcentrés des 3 Ministères (MARHASA, MRA et MERH).

-   Organisations des producteurs regroupées au sein des CRA.

-   Conseils Villageois de Développement.

-   Partenaires techniques (FCPB, INERA et IRSAT).

-   Prestataires privés.

Stratégie de mise en œuvre

La stratégie de mise en œuvre est basée sur l’approche participative centrée sur les six (6) principes directeurs ci-après :

-   l’approche holistique de transfert de technologies ;

-   l’approche basée sur la demande ;

-   l’approche filière (chaîne de valeurs) ;

-   le partenariat   public et privé et l’obligation de rendre compte ; 

-   le suivi-évaluation axé sur les résultats ;

-   l’approche genre.

Les composantes du Projet

Le projet s’exécute à travers trois composantes :

-   Composante 1 : Amélioration de la production vivrière vise une meilleure production alimentaire à travers l’adoption par les producteurs des technologies de haute performance déjà disponibles au Burkina Faso ;

-   Composante 2 : Amélioration de la disponibilité des produits alimentaires vise le renforcement des capacités des acteurs à gérer la variabilité des vivres aux niveaux local et national ;

-   Composante 3 : Développement institutionnel et renforcement de capacités vise le renforcement des capacités des structures directement impliquées dans la mise en œuvre du Projet. Dans cette optique, le Projet finance des séances de formation, des visites d’échanges entre producteurs, des activités de communication et d’information, des prestations de services de consultants ainsi que des équipements.

Couverture géographique

Couverture nationale (13 Régions du pays, 45 provinces) pour IDA,

Les régions du Sahel, du Centre Sud et du Centre Est pour GAFSP.

Groupes cibles Petits producteurs vivriers des quatre sous-secteurs des productions agricoles, hydrauliques, animales et forestières (soit plus de 500 000 bénéficiaires dont 40% de femmes pendant les 04 ans).
Productions vivrières ciblées

-   Productions végétales : Céréales (maïs, riz de bas-fonds et riz pluvial strict), niébé et   tubercules (igname, patate douce et manioc).

-   Productions animales : lait (autour des mini-laiteries), porcs, volailles.

-   Productions forestières : produits forestiers non ligneux (karité, néré, miel, chenilles de karité, anacarde, semences forestières).

Date approbation financement par conseil d’administration IDA 27 août 2014
Date signature Accord de Don IDA 01 juillet 2014
Date entrée en vigueur accord du Don IDA 14 octobre 2014
Date d’achèvement 30 Juin 2018
Détail des coûts et sources du financement additionnel du projet

-   Don IDA : 16 779 000 000 FCFA

-   Don GAFSP : 17 437 000 000 FCFA

-   Etat : 1 036 100 000 FCFA

-   Bénéficiaires : 1 944 600 000 FCFA

-   Total : 37 196 700 000 FCFA

 

AGENDA

 

Novembre 2017
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

PARTENAIRES

WEBMAIL